Vous êtes ici

Ecologie et exploitation du crabe de palétuvier

2007

Enveloppe

Résultats obtenus

Volet 1 : distribution spatiale des stades de vie du crabe de palétuvier : Qu’il s’agisse des juvéniles ou des adultes, l’estimation des paramètres de population pour les crabes de palétuviers Scylla serrata se heurte principalement au problème des faibles densités rencontrées sur les zones échantillonnées. En dépit de transects de grande taille, le nombre d’individus observé est très généralement inférieur à 10 par transect sur les sites étudiés, avec une densité moyenne de 23 crabe/ha. Les observations confirment la difficulté à identifier les zones où vivent les jeunes crabes de palétuvier, et montrent de fortes lacunes dans la connaissance de la variabilité des cycles de recrutement de Scylla serrata en Nouvelle-Calédonie. Un effort d’échantillonnage plus soutenu s’avère nécessaire si l’on souhaite préciser les connaissances sur la biologie et l’écologie du crabe de palétuviers.

Volet 2 : Sélectivité des nasses à crabes : Un maillage de 65 mm permet de réduire de 86 % les captures d’individus de moins de 14 cm, contre 93 % pour le maillage de 70 mm. Les prises d’individus de 14 cm et plus diminuent de 8 et 28 % avec les maillages de 65 mm et 70 mm respectivement, mais à partir de 14,5 cm (maillage 65 mm) et 15 cm (maillage 70 mm), les captures de crabes sont équivalentes ou supérieures avec les nasses sélectives. L’augmentation à 65 mm ou 70 mm de la taille minimale des mailles des nasses pliantes est donc un moyen efficace de diminuer la pêche des crabes de moins de 14 cm. Si l’objectif prioritaire de gestion est de réduire de manière significative les captures de crabes de moins de 14 cm, sans trop affecter les captures des crabes de 14 cm et plus, il est suggéré d’instaurer un maillage minimal des nasses de 65 mm en Nouvelle-Calédonie. Cette mesure peut s’appliquer sur le modèle actuel des nasses pliantes, sans autre modification de la technique de pêche que l’utilisation d’une boîte à appâts.

Volet 3 : Indicateurs pour un suivi participatif de la ressource en crabes : Des deux méthodes alternatives proposées aux comptages in situ, la méthode de pêche expérimentale à la nasse fournit généralement des indicateurs entachés d’une plus forte incertitude et serait donc la moins pertinente dans une optique de suivi de la ressource, d’autant qu’elle implique de fortes contraintes logistiques sur le terrain. Les suivis par fiches de pêche constituent une alternative plus pertinente, en particulier si l’on s’attache à améliorer l’évaluation de l’effort de pêche, jusque-là limité au temps passé par sortie. La prise en compte des distances parcourues est en particulier une solution à explorer pour se rapprocher des valeurs de densité « réelles », en particulier si les pêcheurs mesurent l’ensemble des individus rencontrés (y compris ceux de taille inférieure à 14cm). Ces deux méthodes  proposées en alternative aux comptages in situ de référence ne permettent toutefois pas de fournir des données représentatives des populations de crabes sur les zones et les périodes échantillonnées, sauf si l’on se contente de « tendances » générales basées sur un positionnement relatif des valeurs. Les indicateurs de taille quant à eux posent en plus le problème de la sélectivité induite par le suivi des pêcheurs, ne capturant que les individus à partir de la taille légale de 14 cm.

Quelle que soit la méthode employée, les données traduisent de fortes variabilités spatiales (inter-sites, inter-zones) et temporelles (inter-périodes) qui, associées aux faibles effectifs généralement capturés en milieu naturel, posent des problèmes de représentativité statistique des résultats. Une augmentation sensible de l’effort d’échantillonnage est indispensable si l’on souhaite mieux appréhender les conséquences de la variabilité sur les méthodes de suivi de la ressource en crabes.

Geographical area

Zones géographiques détaillées :

Province Sud, Province Nord, Moindou, voh
Autres opérations Annéestrier par ordre croissant
Essais de capture du crabe girafe Ranina ranina 2010 - 2011
Elaboration d'un cahier des charges pour la mise en place d'un réseau de suivi halieutique pérenne en Nouvelle-Calédonie 2009 - 2010
Expérimentation d'un nouveau matériel de fabrication des DCP 2009 - 2010
Etude du stock exploité de tazards des Belep, détermination de l'untié de gestion 2008 - 2009
Développement d'une base de données pour le suivi de la pêche professionnelle 2008 - 2010
Devenir des effluents de la crevetticulture au sein des mangroves de Nouvelle-Calédonie 2008 - 2011
Etude du marché des vivaneaux en Nouvelle-Calédonie 2008
Eléments pour une gestion durable des vivaneaux profonds en Nouvelle-Calédonie 2008 - 2012
Ecologie et exploitation du crabe de palétuvier - Volet 2 2008
Etat de la gestion de la ressource en holothuries de la Grande Terre en Nouvelle-Calédonie 2007 - 2008
Etude des potentialités de développement de techniques de pêche spécifiques autour des DCP 2007 - 2008
Etude du stock exploité de tazard des Belep: évaluation des paramètres biologiques et halieutiques 2007
Contribution à l'étude sur l'importance et l'évolution de la fréquentation spatiale du lagon Sud-Ouest de la Nouvelle-Calédonie par la pêche plaisancière 2006 - 2010
Evaluation de l'impact de l'aquaculture de crevettes 2004
Recherche d'indicateurs des effluents des élevages de crevettes de la Nouvelle-Calédonie et modélisation des flux de nutriments 2004
Analyse de l'état actuel de la commercialisation des produits de la pêche lagonaire 2004
Enquêtes sur la pêche vivrière et plaisancière en Nouvelle-Calédonie 1999