Vous êtes ici

Etude du stock exploité de tazard des Belep: évaluation des paramètres biologiques et halieutiques

2007

Enveloppe

Résultats obtenus

Malgré une cinquantaine d’embarcations recensées ces cinq dernières années, la grande majorité de la production est pêchée par une quinzaine de pêcheurs qui ont tous été enquêtés. Les résultats de ces enquêtes, jugés réalistes, et les données des pêcheurs jugées exploitables individuellement, ont permis une spatialisation des paramètres halieutiques estimés à partir des interviews. Des hypothèses sur le fonctionnement de la pêcherie peuvent être formulées à partir du lien entre l’activité et la ressource :

- Les trois premiers mois de l’année correspondent à la saison creuse de l’exploitation. Les rendements sont faibles et les tazards généralement de petite taille, ce qui induirait un effort de pêche faible et en conséquence une production presque nulle ;

- A partir du second trimestre, l’augmentation régulière des tailles des poissons et des rendements stimuleraient l’activité. L’effort serait réparti sur des sites plus éloignés, initialement au nord puis progressivement vers le sud de l’archipel où l’augmentation des rendements semble plus marquée. Les bancs de tazards se déplaceraient en effet vers le sud au cours de l’année.

- Le dernier trimestre correspond au pic de période de reproduction de l’espèce, qui s’étendrait sur l’ensemble des îles Bélep. Cependant, les enquêtes montrent que les rendements augmentent au sud à cette période, ce qui pourrait traduire une plus grande abondance de la ressource dans cette zone, et caractériser la zone de ponte la plus importante aux îles Bélep.

 

Par ailleurs, les tendances mensuelles observées sur les captures de 2007 pour chacune des classes de taille entre avril et septembre semblent compatibles avec les paramètres de croissance estimés dans la population. L’augmentation importante du nombre relatif de gros individus (90-100 cm et surtout >100 cm) en octobre-novembre suggère cependant un phénomène différent, avec une migration possible d’individus extérieurs aux zones de pêche habituelles à cette période, qui correspond au pic de reproduction.

 

Biologie : Les tazards capturés aux îles Bélep ont entre 1 et 2 ans à la première maturité sexuelle, ce qui correspond à une longueur moyenne de 78,5cm LF pour les femelles et 76,0 cm LF pour les mâles. Ces valeurs sont proches des valeurs observées ailleurs dans le monde. Les tazards de Bélep sont caractérisés par une croissance rapide lors des deux premières années (soit avant la maturité sexuelle), les individus atteignant une taille de 70 à 85cm LF au cours de leur seconde année, puis lente par la suite. Cette croissance est faible si on la compare aux autres régions où des études ont été effectuées.

La méthode des catégories d’incrémentations marginales sur les otolithes a permis de démontrer que la zone opaque des otolithes se forme pendant la saison fraîche (juin à août) aux Bélep.

La pêche aux îles Bélep cible principalement des tazards âgés de 1 à 10 ans. En 2007, ce sont les individus âgés de trois à six ans (70 à 110 cm LF) qui ont été le plus pêchés, puis suivent ceux de sept ans et plus (80 à 130cm LF) et enfin, les jeunes individus de un à deux ans (70 à 90 cm LF).

 

Forme des otolithes : Les otolithes des tazards des Bélep présentent des différences importantes dans leur forme : ils sont plus ou moins allongés, présentent une ouverture de sillon plus ou moins indentée et leur contour est plus ou moins sinueux. Cette variabilité importante semble pouvoir difficilement s’expliquer par le fait que des individus provenant de l’extérieur se mêlent aux individus des îles Bélep. En effet, aucune relation entre la forme des otolithes, ou la variabilité de ces formes, et le site et/ou la date de pêche n’a pu être mise en évidence.

 

Geographical area

Zones géographiques détaillées :

Province Nord, belep
Autres opérations Annéestrier par ordre croissant
Essais de capture du crabe girafe Ranina ranina 2010 - 2011
Elaboration d'un cahier des charges pour la mise en place d'un réseau de suivi halieutique pérenne en Nouvelle-Calédonie 2009 - 2010
Expérimentation d'un nouveau matériel de fabrication des DCP 2009 - 2010
Devenir des effluents de la crevetticulture au sein des mangroves de Nouvelle-Calédonie 2008 - 2011
Etude du marché des vivaneaux en Nouvelle-Calédonie 2008
Eléments pour une gestion durable des vivaneaux profonds en Nouvelle-Calédonie 2008 - 2012
Ecologie et exploitation du crabe de palétuvier - Volet 2 2008
Etude du stock exploité de tazards des Belep, détermination de l'untié de gestion 2008 - 2009
Développement d'une base de données pour le suivi de la pêche professionnelle 2008 - 2010
Etude des potentialités de développement de techniques de pêche spécifiques autour des DCP 2007 - 2008
Ecologie et exploitation du crabe de palétuvier 2007
Etat de la gestion de la ressource en holothuries de la Grande Terre en Nouvelle-Calédonie 2007 - 2008
Contribution à l'étude sur l'importance et l'évolution de la fréquentation spatiale du lagon Sud-Ouest de la Nouvelle-Calédonie par la pêche plaisancière 2006 - 2010
Evaluation de l'impact de l'aquaculture de crevettes 2004
Recherche d'indicateurs des effluents des élevages de crevettes de la Nouvelle-Calédonie et modélisation des flux de nutriments 2004
Analyse de l'état actuel de la commercialisation des produits de la pêche lagonaire 2004
Enquêtes sur la pêche vivrière et plaisancière en Nouvelle-Calédonie 1999